Conseils sur l’achat foncier en Allemagne

5 conseils pour réussir votre achat immobilier en Allemagne

1. Achetez un bien avec le cœur… et la raison !
Par tradition, la population allemande est propriétaire à 40%, soit moins qu’en France (environ 60%). Ce qui signifie aussi que le marché de l’immobilier est un peu différent de celui de l’Hexagone, et les rendements ne sont pas les mêmes. Selon l’investissement immobilier que vous souhaitez faire, il se peut que vous puissiez profiter de belles opportunités que vous ne trouverez pas en France.

2. Comparez les marchés immobiliers des grandes villes
Allez-vous acquérir un immeuble à Berlin ou un terrain à Munich ? Le rendement et la plus-value sur une maison à Francfort ne seront pas les mêmes que pour un appartement à Hambourg. Prenez le temps d’analyser la situation avec un spécialiste qui connaît bien les différents marchés.

3. Maîtrisez la fiscalité immobilière locale
Une acquisition immobilière ne se fait pas à la légère : évitez les mauvaises surprises et laissez-vous conseiller depuis le choix du type de bien jusqu’à la signature avec le notaire. Selon le type de bien immobilier que vous souhaitez acquérir (locatif, maison, immeuble, etc.), l’imposition sera différente.

4. Prévoyez un apport plus important pour le paiement
Si vous prévoyez de vous faire accompagner par une banque française pour votre achat immobilier, vous devrez gager un bien existant en France. Si vous optez pour un accompagnement financier par une banque allemande, vous devrez fournir un apport de 50% de la valeur du bien.

5. Visitez l’Allemagne, ça aide.
Vous prévoyez d’acheter un bien à Berlin ? Alors venez visiter la ville : vous aurez plus d’assurance concernant le quartier que vous choisirez. Cette ville très hétéroclite est constituée de quartiers avec des ambiances et des populations propres et différentes.